avril 19, 2024

Le Cabinet du Ministre met en garde !

Le Cabinet du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique met en garde l’opinion nationale une bande d’arnaqueurs qui opèrent en utilisant le nom du Ministre ou de son Conseiller en charge du Partenariat pour rançonner les faibles esprits contre des emplois ou des arrêtés ministériels de promotion en grades.

Ce genre de pratiques qui se sont accentuées depuis l’annonce de la mécanisation de Nouvelles Unités à la fin du mois d’avril. Un arnaqueur, se faisant passer pour Dr Jonas Kalambay et utilisant les numéros de téléphonie cellulaire, se permet d’appeler certains cadres de l’EPST, à la DINACOPE en particulier pour promettre la promotion en grades contre des pièces sonnantes et trébuchantes. Il s’agit des numéros +243 812623905 et +243 824685980.

Pas plus tard que hier mercredi 13 avril 2023, la Police Nationale Congolaise a mis la main sur un réseau d’arnaqueurs, utilisant le nom du Directeur National de la Direction Nationale du Contrôle, de la Préparation de la Paie et de la Maitrise des Effectifs des Enseignants et du Personnel Administratif des Etablissements Scolaires, DINACOPE et celui du Conseiller en charge du Partenariat du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Dr Jonas Kalambay.

La police est tombée sur le chef de cette bande, qui n’est autre que Monsieur Muzingu Muheka Le Blanc, 27 ans révolus, habitant sise n°4 Bis, de l’avenue Cocotier/Batetela dans la Commune de la Gombe, après l’alerte faite par les agents de la DINACOPE qui l’ont surpris main dans le sac.

Opérant avec trois Assistants provinciaux de la DINACOPE, à savoir Messieurs Likopa Engbangi Bob (Kin-Plateau), Mulopwe Lumumba (Kin-Lukunga) et Loola Botamba Guylain (Kin-Plateau), le chef de cette bande se présentait auprès de ses victimes comme Informaticien du Directeur National de la DINACOPE pour introduire leurs noms sur les listings de paie, d’une part ; et d’autre part, comme Conseiller du Ministre en charge du Partenariat, Dr Jonas Kalambay pour les aider à être nommé sur les arrêtés ministériels au grade de Directeur.

Chaque victime a versé 2000$ pour cette opération. Et hier mercredi, il était question que ceux qui devraient bénéficier de promotion au grade de Directeur à la DINACOPE, viennent verser chacun 2000$. Et l’homme qui s’est présenté comme un ancien Préfet des Etudes, lors de son audition par la police, s’était donc pointé hier au Cabinet pour recevoir cet argent. Les deux victimes se sont portées chacune avec 2000 $. C’est là qu’il a été appréhendé, au moment où il s’apprêtait à prendre son butin et il a été conduit au cachot du Commissariat de la Police Nationale congolaise avec ses complices où il est détenu.

Cellule de Communication de l’EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *