février 21, 2024

Kinshasa, 21 juin 2023 : Le sénateur Augustin Matata Ponyo vient de traduire le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo au parquet général près la Cour de Cassation.
L’ancien président accuse le président du bureau du Sénat “d’atteintes aux droits garantis aux particuliers, prévues et punies par l’article 180 du Code pénal congolais Livre II, tel que modifié et complété à ce jour”.

Pour Augustin Matata, les actions du speaker de la Chambre haute du Parlement à son encontre, relèvent de la mauvaise foi, et visent à l’éliminer de la course présidentielle, étant donné que Bahati Lukwebo est membre du Présidium de l’union sacrée et s’est déjà prononcé ouvertement en faveur du candidat Félix Tshisekedi.

Matata reproche à Bahati, le fait de donner le quitus au procureur général près la Cour constitutionnelle de le poursuivre dans le cadre de l’affaire Bukanga Lonzo.

“Je suis surpris d’apprendre qu’en date du 16 juin dernier, soit 24 heures après la clôture de la session parlementaire du mois de mars, et il n’y a pas de hasard, l’honorable sénateur Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat, a réuni les honorables sénateurs et membres du bureau du Sénat pour les informer qu’il venait de recevoir le réquisitoire du procureur général près la Cour constitutionnelle tendant à obtenir la levée de mes immunités parlementaires et l’autorisation de me poursuivre au sujet d’un dossier pour lequel non seulement la plénière du Sénat s’était déjà prononcée par un vote défavorable auxdites poursuites, mais aussi la Cour constitutionnelle s’était déjà, par son arrêt sous RP.0001 du 15 novembre 2021, déclarée incompétente à juger un Premier ministre honoraire du fait, notamment, qu’il n’était plus en fonction”, a écrit le candidat déclaré à la présidentielle, dans sa plainte.

C’est au regard de tout ce qui précède que Augustin Matata Ponyo demande au procureur général près la Cour de cassation de poursuivre Modeste Bahati, président du Sénat.

MAKAMBO Bernetel

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *