avril 18, 2024

La République Démocratique du Congo et la République d’Angola veulent renforcer leurs liens commerciaux et économiques, en encourageant des partenariats et des investissements mutuellement bénéfiques.
C’est dans ce cadre que s’inscrit le Forum économique RDC-ANGOLA ouvert ce lundi 31 juillet 2023 au chapiteau de l’hôtel PULLMAN à Kinshasa.

Durant deux journées, les échanges entre les deux parties vont tourner autour du thème : « Partenariat économique pour une croissance partagée »

C’est le Premier Ministre congolais Jean-Michel SAMA LUKONDE qui, au nom du Chef de l’État, a lancé ces assises en présence notamment du Vice-Premier Ministre Ministre de l’Économie Nationale de la RDC Vital KAMERHE, du Ministre Angolais de l’Économie et de la planification Mario Augusto CAETANO JOÂO, ainsi que d’autres membres des deux gouvernements et des opérateurs économiques de deux pays.

Dans son discours, le Chef du Gouvernement congolais a affirmé que ce forum, volonté des deux chefs d’Etats, Félix TSHISEKEDI de la RDC et Joâo LOURENÇO de l’Angola, traduit l’expression de vouloir vivre ensemble de deux peuples et consolide la coopération bilatérale intra-africaine pour le bien-être collectif.

Jean-Michel SAMA LUKONDE a émis le vœu de voir ces assises contribuer à l’émergence d’un partenariat mutuellement bénéfique dans une Afrique en quête de son identité.

Le chef du gouvernement congolais a salué les bonnes relations bilatérales entre la RDC et l’ANGOLA, deux pays au potentiel économique très important.  » Nos deux pays possèdent des ressources naturelles abondantes, notamment des minéraux, tels que le diamant, le cuivre, le pétrole, de la faune et de la flore riche en biodiversité, des terres arables et des ressources halieutiques qui constituent une base économique solide pour un développement durable », a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre :  » Ce rapprochement RDC-ANGOLA, deux géants au cœur de l’Afrique, pourrait constituer le point de départ de l’intégration économique de toute l’Afrique Centrale, maillon essentiel pour la création d’une grande zone de libre-échange en Afrique Subsaharienne »

Bien avant, dans son allocution de bienvenue, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale de la RDC, Vital KAMERHE, hôte du jour, a réitéré la volonté du gouvernement de la RDC de ne ménager aucun effort pour participer, de manière efficiente, à la renaissance africaine, mission dévolue par les pères fondateurs à
l’issue de la victorieuse lutte des indépendances.

« Ce Forum porte en lui-même l’ambition de poser le socle de l’intégration régionale. La RDC et l’Angola, pays voisins, pays frères unis par une même histoire et les mêmes tradition, se doivent de se retrouver, dépouillés de toutes les distances que les tragédies ont installées depuis longtemps. Nous sommes nourris par la même source des valeurs africaines et nous avons le devoir de retrouver le chemin que nos ancêtres avaient jadis tracé » a affirmé Vital KAMERHE.

Et de renchérir :  » Construits par ces liens qui remontent à des millénaires, nous devons nous présenter face aux autres comme une unité d’intelligence, une réponse élaborée dans ce monde qui nous demande tout mais qui n’est pas prêt à assumer son ambition. »

Le patron de l’économie nationale congolaise a par la même occasion salué la démarche prônée par le Président Felix TSHISEKEDI pour faire de l’idée ingénieuse de la ZLECAF une réalité « pour une Afrique qui aime l’Afrique, une Afrique qui échange avec l’Afrique, une Afrique qui se concerte avec l’Afrique pour des politiques communes susceptibles de booster l’épanouissement de nos peuples respectifs »

D’après Vital KAMERHE, il est temps de permettre enfin à l’Afrique de réaliser le rendez-vous avec sa propre histoire et de cesser d’être un simple réservoir des matières premières pour les autres.

Abondant dans le même sens, le Ministre Angolais de l’économie et de la planification Mario Augusto CAETANO JOÂO a affirmé que « ce forum est bénéfique, non seulement pour les deux pays frères et amis, mais aussi pour toute l’Afrique. L’Angola en tant que pays frontalier à la RDC doit profiter du vaste marché qu’offre la densité de la population congolaise en saisissant les opportunités d’investissement notamment dans le domaine de l’énergie, de l’agriculture, de pêche, de la santé, de produits pharmaceutiques, etc. »

Il faut noter que trois sessions vont marquer ce Forum.
La première est consacrée à la « Coopération économique entre la RDC et l’Angola ».
La deuxième va explorer « Les Opportunités d’affaires et investissements » et la dernière va se pencher sur la « Circulation des biens et des personnes,
et sécurité aux frontières communes ».

Après la cérémonie d’ouverture et l’inauguration de l’exposition par le Premier Ministre Jean-Michel SAMA LUKONDE, les participants ont visité les stands érigés sur-place pour l’exposition des produits et services économiques angolais.

Il est prévu, en marge de ce forum, une rencontre B2B entre les hommes d’affaires angolais et congolais, ainsi qu’une réunion entre les délégués des deux gouvernements au cabinet du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale.

Ces assises de deux jours seront sanctionnées par un communiqué final signé conjointement par les deux gouvernements.

Cellule de Communication ECONAT

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *