avril 24, 2024

Commençons par la genèse…

Billy Kambale est nommé dans des circonstances particulières où le Président de l’UNC est frappé d’une condamnation de 20 ans de prison croupissant dans la célèbre prison de Makala.

Dans son interview sur Top Congo le nouveau SG déclare qu’il a deux missions : « ma première mission c’est de maintenir la pression pour obtenir la libération sans condition du Président de l’UNC condamné injustement, ma deuxième mission est de réimplanter le Parti sur toute l’étendue du territoire national ».

A-t-il réussi dans ces deux missions ?

Aux détracteurs de répondre eux-mêmes.

On assiste à une dizaine des démissions au Parti rouge et blanc et on incrimine Billy. Mais la réalité est ailleurs car ceux qui partent l’étaient déjà avant même la nomination de ce dernier pouvait le lire dans leurs écrits ou même des critiques acerbes contre le Président du Parti n’offusquaient plus personne. Il est temps de remettre les pendules à l’heure. Personne ne peut se réjouir des départs des cadres mais une chose est aussi sûre quand quelqu’un veut partir il ne faut surtout pas le retenir sinon vous serrez l’objet de chantage de tous les jours.

Aujourd’hui on esquive malicieusement la question de la santé politique de l’UNC car les détracteurs du jeune SG savent pertinemment bien qu’ils n’auront pas d’argument car par son carnet d’adresse dans le microcosme politique congolais et sa capacité managériale ont favorisé l’adhésion de plusieurs gros calibres à l’idéologie de Mwami ce qui fait le malheur des détracteurs surtout internes.

A ce stade autour de l’UNC se constitue une constellation des gros gabarits politiques en même de faire du Président de l’UNC incontournable après les élections de 2023.

Dans les sillages du jeune SG on signale sur les listes une cinquantaine d’élu nationaux et provinciaux recrutés après un sondage commandé par l’équipe de Billy.

Des personnalités connues des milieux politiques tels que

  • l’ancien Ministre de finance Patrice Kitebi qui se porte candidat à Kenge
  • l’ancien Gouverneur de l’Ituri Abdalah Pene Mbaka qui se présente à Mambasa
  • l’ancien Gouverneur de la Mongala Esimba qui présente dans le territoire de Lisala

Tandis que le très célèbre Kazyterico connu dans les Milieux Kinois comme Son Éminence Me Kazy se présente à Funa

Le Sénateur Jean Bakomito président de la commission PAJ du Sénat se présente à Isoro dans le Haut Uele et son frère député de Watsa l’homme d’affaires Roger Abotome se représente dans la même circonscription.

Conscient de la multiplicité des leaders au Kivu le Jeune SG a mis en place une politique d’élargissement qui se révèle payante avec des ralliements des personnalités comme le député Didier Okito le tombeur de Luwebo en 2018, le célèbre Kaningu dans le Territoire de Kabare et Jeremie Mahungu de Fizi et ancien bras droit de Nehemie Mwilanya et le dernier ralliement de l’ancien Ministre de sport Pardonne Kaliba ce qui confirme encore l’emprise de Mwalimu dans son Sud Kivu natal.

Le ralliement d’Eugene Serufuli et son UCP est aussi à mettre dans cette politique d’élargissement de la base électorale acquise à Mwalimu.

Au Sankuru on signale le ralliement de l’ancien Ministre de La Défense Adolphe Onusumba très politique et ayant un ancrage dans la ville de Lodja et là la compétition sera rude sur la liste A/A-UNC par un duel très attendu entre Adolphe Onusumba et son rival l’honorable Lumbaku et à cela s’ajoute le mikiliste Shako Omalanga.

D’autres personnalités sont aussi signalées tels que

  • l’honorable Albert Lotana Elu de Djolu
  • l’honorable Ekofo Elu de BoKungu
  • l’honorable Osumaka Elu dé Kisangani
  • l’honorable Furaha élu de Mahagi
  • le meilleur perdant de la république avec plus de 44000 voix Floribert Ndjabu candidat A/A-UNC a Djugu.
  • l’honorable Kahindo élu de Beni
  • l’honorable et ancien Ministre de Mine de Muyej Jean Marie Tshizainga très populaire à Kolwezi
    Et son fils l’honorable Cedric Tshizainga très populaire dans la ville de Lubumbashi.
  • le fils spirituel de Ne Mwanda Nsemi l’honorable Papy Mantezolo
  • signalons le dernier ralliement avec le management de Mwalimu du Ministère de pêche et élevage le député Adrien Bokele qui se présente à Dekese et dans sa suite plusieurs personnalités tels que Joseph Bangakia et le député La jeunesse Manjuanjua et plusieurs autres députés.
  • le Sénateur Stephane Miruho se présente à Goma.
  • un autre stratége le Senateur Batumoko s’est rallié avec son Parti.

A cela s’ajoute plus de 500 cadres de l’UNC trier sur le volet dans un travail qui a pris plus d’un mois pour constituer les listes électorales.

Bref une véritable union sacrée des intelligences autour de Mwalimu s’est mis en place.

Pour réussir un tel pari dans un microcosme politique très mouvant comme le nôtre il faut de l’intelligence, de la sagesse et surtout de la patience.

Billy Kambale remporte le premier round de la constitution des listes électorales.

Mwalimu se présente donc aux élections avec ses deux regroupements bien garnis et compétitifs A/A-UNC et A/VK2018.

Les démissions sont donc à inscrire dans la rubrique de peur, désenchantement et incapacité à compétir.

Tout est prêt pour la bataille électorale.

La sortie officielle de la plateforme électorale du VPM Éco est probablement annoncée pour fin août d’autres surprises nous attendent.

Le Patriote

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *