juillet 16, 2024

Le forum économique RDC-ANGOLA ouvert lundi 31 juillet s’est clôturé le mardi 1er août sur une note de satisfaction entre les deux parties. Les discussions ont tourné autour du thème : « Partenariat économique pour une croissance partagée ». C’est le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale de la RDC Vital KAMERHE qui a clôturé ces assises, en présence notamment de son homologue Angolais Mario Augusto CAETANO JOÃO, Ministre de l’Économie et de planification et des Gouverneurs des provinces frontalières.

Après deux jours d’intenses travaux et d’exposition des produits et services économiques, les décideurs et opérateurs économiques Angolais et Congolais ont dégagé une batterie de recommandations dans l’objectif de renforcer les liens commerciaux et économiques pour le développement de ces géants au cœur de l’Afrique.

Les participants ont recommandé notamment l’application de l’accord commercial entre la République Démocratique du Congo et la République
d’Angola, signé par les deux Gouvernements le 29 octobre 2021, portant sur la libre circulation
des personnes, des biens, des services et des capitaux entre les deux pays, en harmonisant les droits et taxes à l’importation et en allégeant les frais administratifs en vue de faciliter les échanges
commerciaux.

Ils ont convenu de faciliter l’octroi de visa aux opérateurs économiques aux postes
frontaliers, lutter drastiquement contre la fraude à l’importation et à l’exportation au niveau des frontières communes et coopérer pour éliminer la contrebande en vue de décourager toute entrée clandestine de part et d’autre des frontières.

Les participants ont aussi mis un accent sur l’amélioration de la compétitivité des industries locales de deux pays et des mesures nécessaires
pour protéger l’industrie locale et naissante.

Concernant la problématique de l’immigration, l’Angola et la RDC ont convenu de coopérer dans l’échange d’informations et de lutte contre la circulation illicite des personnes, des
biens, des services et des capitaux entre les deux pays.

Quant au secteur des infrastructures, Les deux pays se sont engagés à développer les infrastructures transfrontalières notamment les voies ferroviaires, à l’instar du projet du corridor transnational de Lobito, des routes, des voies fluviales et accroître la fréquence des vols commerciaux, afin de favoriser les échanges commerciaux.

Ils vont mettre en application l’accord du transport routier transfrontalier entre la RDC et l’Angola signé depuis janvier 2015 en vue de fluidifier le transport des biens et des personnes.

L’angola et la RDC sont tombés d’accord pour une coopération dans le secteur de transport aérien en vue, notamment de l’exploitation des vols internationaux par les compagnies aériennes de deux pays à destination d’autres pays, dans
le respect des règles relatives à l’aviation civile internationale.

Dans son discours de clôture, le Vice-Premier, Ministre, Ministre de l’Économie nationale de la RDC Vital KAMERHE, a rassuré de l’engagement du gouvernement Congolais à traduire l’ensemble de ces résolutions en actions concrètes dans un horizon temporel raisonnable. « En travaillant main dans la main avec nos chers frères de la République d’Angola, nous définirons une feuille de route commune et un cadre de suivi favorable à la mise en œuvre des mesures arrêtées dans le cadre de ce forum. », a martelé Vital KAMERHE.

Et de poursuivre : « Les enseignements et les expériences partagés au cours de ces assises devront servir de référence dans la définition de nos politiques économiques, dans l’objectif commun d’assurer une prospérité durable et partagée, au profit de nos deux peuples et de l’Afrique toute entière. »

D’après le patron de l’Économie Nationale de la RDC, ces assises ont permis aux Congolais et Angolais de confirmer que les deux États présentent des potentialités économiques incommensurables désireuses d’investissements et capables d’entraîner le développement du continent. Vital KAMERHE croit en la capacité de deux pays à relever ensemble les différents défis pour y parvenir.

Et d’après le ministre Angolais de l’économie nationale et planification, Mario Augusto CAETANO JOÂO, plusieurs autres thèmes déjà listées, seront approfondis lors de la deuxième édition du forum économique RDC-ANGOLA qui se tiendra avant décembre 2023, en ANGOLA. Il s’agit notamment de la coopération énergétique, des questions douanières et de la gestion des frontières.

Cellule de communication ECONAT

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *