avril 19, 2024

Le président de la commission électorale permanente de l’UDPS, CEP, Jacquemain Shabani Lukoo a donc rejeté sans ménagement la décision de ladite commission, révoquant sans soubassement quatre responsables de la direction du parti.

C’était lors de son passage à l’émission Top 7 de la radio Top Congo Fm.

« Nous n’approuvons pas et nous ne nous reconnaissons pas non plus dans cette décision car, ceux qui l’ont signée n’ont aucune qualité », a désapprouvé Me Shabani ; avant de faire remarquer, que dans les statuts de l’UDPS, nulle part, se trouve la commission de discipline ad-hoc.

C’est la convention démocratique, a-t-il dit : »la CDP qui convoque la commission de discipline » ; tout en laissant entendre : »parmi les gens qui ont siégé dans la fameuse commission de discipline ad-hoc, je me souviens de seul Me Lukuli, qui avait été chargé d’une mission spécifique en 2016. Celle-ci avait été exécutée. Puis c’était finie ».

Me Shabani estime à cet effet, que c’est vraiment malhonnête de la part de Me Likuli et ses acolytes de vouloir s’accrocher à une position déjà révolue.

Comprenez a précisé l’ancien secrétaire général de l’UDPS Étienne Tshisekedi : »nous sommes en période électorale, l’adversité étant forte, beaucoup qui savent que nous allons gagner, veulent déstabiliser notre parti à l’interne et à l’externe ».

« Ce sont des manœuvres qui n’aboutiront pas, puisque nous travaillons pour notre victoire à tous les niveaux », a ainsi rassuré le président de la CEP, dans cette première partie de son interview à Top 7.

(Deuxième partie dans notre prochaine livraison)

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *