mai 30, 2024

Le Président élu de l’ANAPECO, David Steve diatezwa a regretté les démarches parlementaires entreprises par le député national Willy Bolio, connu pour sa lutte contre la gratuité de l’enseignement, a l’encontre du ministre Tony Mwaba Kazadi

L’ ANAPECO fait remarquer entre-autres ce qui suit :

  1. Il n’y a jamais eu deuxième session ou recours de l’Examen d’Etat
  2. L’ ANAPECO rappelle que la loi reconnaît au seul l’ Etat l’organisation du système éducatif dont les épreuves certificatives telles que l’ Exétat
  3. L’ ANAPECO regrette les propos déplacés du député national et déplore la stigmatisation des balubas en citant nommément le président de la République, Félix Tshisekedi et le Ministre de l’EPST, Tony Mwaba Kazadi
  4. L’ANAPECO interdit à l’honorable Bolio d’user abusivement de son statut de 1er vice-président de l’ ANAPECO pour mener ses projets politiques
  5. L’ANAPECO rappelle qu’elle est et reste apolitique, laïque et surtout une FORCE parentale de PROPOSITION et pas d’ OPPOSITION
  6. L’ANAPECO demande, de tout ce qui précède, aux parents d’élèves de n’accorder aucun crédit aux propos du député Willy Bolio.
  7. Seuls les organes attitrés de l’ ANAPECO peuvent l’engager auprès de l’opinion et des tiers
Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *