juin 20, 2024

Selon l’argumentaire de Lisanga, Dénis Kadima a biaisé sa démarche en s’adressant maladroitement au président de la République. « Il devrait plutôt écrire au premier ministre, chef du gouvernement, qui est responsable de la gestion du pays au quotidien », a fait remarquer Lisanga.

De l’irresponsabilité du président de la République dans la démarche du président de la CENI

Lisanga a souligné ceci : »le président de la République est en campagne. Il est candidat comme tous les autres candidats à l’élection présidentielle. Il est irresponsable dans ce dossier ». Ce qui pousse Lisanga à souligner que c’est seul Dénis Kadima, qui est responsable du report.

C’est dans sa réaction à show en rapport avec la lettre que Dénis Kadima a adressée au président de la République, en vue de demander à celui-ci des avions et hélicoptères pour le déploiement des matériels électoraux, que Jean-Pierre Lisanga Bonganga a pointé du doigt accusateur le président de la CENI responsable du report des élections et de l’éventuel chaos, qui pourrait en découler.

Lisanga Bonganga qui a condamné l’acte de Kadima a soufflé à la même occasion, qu’il est détecteur d’un plan B, pour sauver le pays au cas où les élections ne seraient pas organisées le 20 décembre.

Il attend le mettre en priorité à la disposition du président de la République, à qui, Lisanga reserve la primeur, tout en laissant entendre que le ministre d’État envisage de faire part de son Plan notamment aussi aux princes de l’église.

Puisque ce report concerne maintenant tout le monde, Lisanga attend également présenter son document au président de la CENI, de la cour constitutionnelle et à l’ensemble de la classe politique rd-congolaise.

Il a programmé une conférence de presse pour donner la position nette des pro- Étienne Tshisekedi wa Mulumba, à cet effet.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *