avril 18, 2024

A son avènement à la tête du Ministère de l’EPST, il y a 3 ans, le Professeur Tony MWABA KAZADI a trouvé ce service dans une situation chaotique mais il a réussi à
relever le défis de son redressement en mettant notamment en place, sous la conduite du Directeur Papy MANGOBE MOLEKA, un plan d’actions prioritaires.

Ce plan comprend les actions suivantes :

  • Fiabilisation du système informatique
  • Fiabilisation du fichier paie
  • Maîtrise des effectifs
  • Transparence dans la gestion du fichier paie
  • Renforcement des capacités des différents intervenants dans la chaîne des mises à jour

1) Fiabilisation du système informatique afin de le rendre plus performant en
faisant en sorte qu’il traduise fidèlement les instructions réglementaires en
langage informatique.
➢ Mise en place des contraintes qui permettent notamment de :

  • Réduire sensiblement la possibilité d’insertion des enseignants doublons
    dans la base de données ;
  • Empêcher l’insertion des dates d’engagement erronées (jours fériés,
    dates antérieures à la date de naissance, etc.) de même que les dates de promotion et de diplôme ;
  • Empêcher la mécanisation des agents mineurs (moins de 18 ans) et des agents ayant dépassé l’âge requis par la loi (plus de 35 ans) ;
  • Empêcher la mécanisation des nouvelles unités au grade de commandement ;
  • Empêcher la réintégration des agents suspendus pour révocation, désertion, mise en disponibilité pour inaptitude physique ;
  • Empêcher la sortie du fichier paie d’un agent décédé qui n’a pas encore totalisé les 6 mois réglementaires ;
  • Faire respecter les structures organiques des établissements scolaires
    en empêchant l’insertion des agents dans des postes n’offrant plus de vacances ; cette mesure vise à réduire progressivement les surnombres importants constatés surtout dans les bureaux gestionnaires ceci en
    attendant une décision de la hiérarchie sur ces cas ;
  • Accroître le contrôle au niveau des Assistants Chargés des Provinces ;
    ➢ Mise en place d’un système d’archivage électronique des fiches de mise à jour ;
    ➢ Archivage électronique des dossiers des dossiers physiques de la mission
    de toilettage ;
    ➢ Mise en place d’une plateforme des réunions par visioconférence avec les
    Directeurs Provinciaux ;
    ➢ Intégration des contraintes devant empêcher des cas de sous paiement des primes des agents et des bureaux ;
    ➢ Mise en place d’un environnement informatique sur la transposition des
    grades avec comme objectif d’assurer la gestion de la carrière de
    ➢ Intégration dans le système informatique des autorisations accordées par la hiérarchie (Référence et document scanné) ;
    ➢ Elaboration de la documentation du logiciel de mise à jour de la paie avec
    une description du rôle de chaque intervenant ;

2) Fiabilisation du fichier paie afin d’élaguer de celui-ci toute information non conforme aux normes.

Les actions ci-après ont été menées :
➢ Organisation d’une mission de toilettage. Des Cadres du SECOPE et des
Délégués des Syndicats des enseignants ont vérifié l’existence de tous les
établissements scolaires payés par un contrôle physique systématique des enseignants payés dans leurs établissements d’affectation.
➢ Intégration dans le système informatique des données issues de la mission de toilettage.

3) Maîtrise des effectifs
➢ Mise en place d’un outil de gestion automatique des données statistiques ;
➢ Intégration du module d’interprétation de l’évolution des données statistiques ;
➢ Verrouillage des bureaux gestionnaires, le seul mouvement autorisé est le
sortant sans entrant ;
➢ Mise en place d’une plate-forme de suivi à distance des mises à jour par les
Directions Provinciales ;

4) Transparence dans la gestion du fichier paie
➢ Mise en place d’un mécanisme de suivi des dénonciations des mauvais
comportements des agents du SECOPE ;
➢ Mise en ligne du fichier paie et de l’évolution des données statistiques sur le site web du SECOPE à l’adresse : www.secoperdc.com et
www.dinacoperdc.com ;
➢ Mise en place d’un écran à l’entrée de la Direction Nationale qui affiche
l’évolution des données statistiques ainsi que les écarts province par province ;

5) Renforcement des capacités des différents intervenants dans la chaîne
des mises à jour
➢ Renforcement des capacités des Directeurs Provinciaux du SECOPE et des Coordinateurs Nationaux des écoles conventionnées par l’organisation d’un atelier de formation sur les mécanismes efficaces de mise à jour du fichier paie des enseignants. Les participants à cet atelier ont désormais le même
entendement des procédures utilisées dans la gestion du fichier paie des enseignants par le SECOPE ;
➢ Tenue régulière des réunions par visioconférence avec les Directeurs Provinciaux ;
En dehors des résultats obtenus par la mise en œuvre du plan d’action validé par Son
Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire etTechnique, d’autres avancées notables sont à relever parmi lesquelles :

➢ Transformation du SECOPE en DINACOPE avec non seulement des nouvelles missions mais aussi une clarification de sa mission principale qui est de préparer la paie et non de payer
➢ Fixation d’un nouveau cadre organique de la Direction Nationale de la DINACOPE
➢ Accompagnement de l’enseignant par l’élaboration et la mise en ligne d’un outil de suivi de la paie
➢ Elaboration et mise en ligne de la carte scolaire
➢ Mise en ligne du répertoire des écoles publiques mécanisées
➢ Identification de toutes les écoles privées agréées opérationnelles sur toute
l’étendue du territoire national
➢ Mise en ligne du répertoire des écoles privées agréées opérationnelles
➢ Mise en ligne des actes juridiques du Ministère
➢ Constitution et mise en ligne du fichier des enseignants retraités et de ceux qui sont éligibles à la retraite
➢ Appui à la mise en place d’une base de données des élèves scolarisés en
République Démocratique du Congo
➢ Mise en ligne progressive des données sur l’identification des élèves
➢ Elaboration et mise en ligne d’une carte scolaire numérique
➢ Mise en ligne des statistiques des effectifs enseignants et des établissements scolaires
➢ Mise en ligne des données du fichier paie des enseignants
➢ Renforcement du contrôle interne des procédures de mise à jour par la mise en place d’un outil de numérisation des soubassements ayant servi aux mises à jour du fichier paie des enseignants

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *