avril 19, 2024

La série des inaugurations des écoles publiques de prestige continue. Ce lundi 04 mars, le Ministre de l’EPST, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a inauguré l’EPA 1 et 2 Lemba située dans la commune de Lemba à Kinshasa.

« Souffrez qu’on rappelle les mauvais souvenirs de notre complexe EPA 1 et 2 Lemba. Il y a plusieurs années, l’école avait connu un délabrement très avancé, toute la communauté scolaire avait perdu l’espoir dans la mesure où son ancien état avait favorisé le banditisme, d’où les enseignements se donnaient dans une insécurité absolue d’une part, et d’autre part le complexe avait connu plusieurs prétendants partenaires pour sa réhabilitation mais ceci se soldait sans espoir ». C’est en ces termes que le sous Proved de Lemba 1 a introduit son mot de bienvenue tout en soulignant l’apport incontournable du Ministre Tony Mwaba Kazadi à la réhabilitation de ce complexe.

Devant la presse, ce après avoir procédé à la remise officielle, le Ministre a circonscrit la raison de ce programme d’urgence avant d’annoncer les perspectives dans ce même cadre.

« C’est la remise officielle de ce bâtiment qui vient d’être nouvellement construit ici à l’EPA 1 et 2 Lemba. Je me rappelle qu’au niveau du ministère, nous avions initié un petit projet d’urgence. C’était vraiment dans la phase pilote pour Kinshasa d’avoir au moins une école officielle réhabilitée dans chaque province éducationnelle. Comme je le dis, de toutes les écoles compétitives aujourd’hui à Kinshasa ou ailleurs, ce sont des écoles privées ou conventionnées. Et pourtant, la question de l’éducation revient d’abord à l’Etat. Nous voulons travailler dans ce sens là pour que l’État reprenne sa place ou son monopole dans le secteur de l’éducation », a dit le Ministre avant de poursuivre : « Nous avons, grâce à l’appui du FPEF accordé les frais de fonctionnement à la Direction des Infrastructures scolaires qui nous a aidé à réhabiliter les six écoles officielles dans la ville de Kinshasa que nous avons rendues compétitives d’abord par la qualité des bâtiments et les infrastructures que nous avons doté notamment les bancs pupitres et même la qualité des gestionnaires et des enseignants qui vont désormais professer ici de manière à offrir à nos enfants un enseignement de qualité. Et je rappelle que les écoles officielles aujourd’hui bénéficient d’une dotation de 10 millions de FC en termes des frais de fonctionnement pour qu’elles demeurent compétitives. Mais alors, la dernière école que nous allons inaugurer, je crois que c’est dans une ou deux semaines, ça sera l’ITI Matonge »a-t-il poursuivi avant de conclure: « Quand on aura fini, nous passons dans la deuxième phase, la plus grande d’ailleurs, celle de réhabiliter ou de construire là où il n’y en a pas, au moins une école officielle dans chaque province, dans la configuration actuelle. Il y aura au moins 26 écoles officielles de référence avec une grande capacité d’accueil d’au moins quatre mille à six mille élèves, et principalement les écoles primaires. Voilà l’ambition que nous avons dans le cadre de la consolidation des acquis du premier mandat du Chef de l’Etat particulièrement en ce qui concerne la gratuité de l’enseignement primaire public.


Donc au moment où nous parlons, j’ai instruit que le FPEF et la DINAC puisent déjà se mettre à pied d’œuvre pour réfléchir comment nous pouvons rapidement mobiliser les moyens pour passer à cette deuxième étape, cette fois-ci en provinces », a conclu le professeur Tony Mwaba Kazadi Ministre de l’EPST.

Il sied de noter que dans son agenda hebdomadaire, le Ministre Tony Mwaba Kazadi va lancer, ce mardi 05 mars à Kinshasa/Tshangu, le concours de recrutement des enseignants. Une première depuis la nuit de temps.

Cellule de communication EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *