avril 19, 2024

Cette décision a été prise à l’occasion d’une réunion de la conférence de présidents du Rassemblement des démocrates et Tshisekedistes, le vendredi 08 mars, sous la direction du président national du RDT, l’ancien ministre délégué à la Défense, Me Sylvain Mutombo Kabinga.

Au total, la conférence de présidents a constaté ainsi l’auto-exclusion de 18 membres pour manquement grave à la charte du RDT et aux valeurs tshisekedistes.

Les 18 perturbateurs ont été également reproché de l’indiscipline, vagabondage politique, les plaçant dans une position d’auto-exclusion. Par conséquent, ne peuvent plus jamais engager ou parler au nom ni pour les comptes du RDT, déjà que la conférence de présidents de ce regroupement politique apprête une plainte contre ces derniers pour avoir diffamé Sylvain Mutombo, comme quoi il aurait reçu des millions de la part de l’Union sacrée en vue de battre la campagne électorale.

Des accusations sans fondement, sans preuve, selon le RDT, que ces 18 récalcitrants sont invités à démontrer devant la justice, quand on sait que l’Union sacrée, elle même avait à son temps affirmé sans embages qu’elle n’avait pas l’argent à donner aux gens pour la campagne.

La décision de l’auto-exclusion étant dej prise, en ce moment même, le président Mutombo est occupé à mettre élaborer les notifications à remettre aux 18 et aux différents services de sécurité de la République.

(Ci-dessous la déclaration politique du RDT et les signatures de tous les présidents des partis politiques membres du Rassemblement des démocrates et Tshisekedistes)

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *